Musique au Moyen Age

par musiquealavoisier.over-blog.fr  -  2 Septembre 2010, 17:00  -  #5eme

 

 

MUSIQUE AU MOYEN ÂGE en Occident

 

 

 

 

Quand situer le Moyen Âge ?

 

Le Moyen Âge est difficile à délimiter.

Beaucoup le situent entre 475 (chute de l'Empire romain) et 1450 (prise de Constantinople).

 

 

Comment reconstituer la musique du Moyen Âge ?

 

Il n'y avait bien sûr aucun mode d'enregistrement à l'époque !

Les premières traces écrites datent du IXème siècle. Ce n'était pas encore des partitions telles que nous les connaissons de nos jours.

 

On appelle cette 1ère notation l'écriture neumatique. Ce sont des lignes, courbes qui suivent la mélodie (monte descend...).

De la musique de cette époque, nous n'avons que des manuscrits de musique religieuse.

En effet, c'est l'époque où l'on complique un peu la mélodie. Elle devient donc plus difficile à retenir et il faut l'écrire pour s'en souvenir.

 

De plus, au Vème siècle, Grégoire 1er décide d'harmoniser les chants de la messe. Il faut donc les écrire pour pouvoir les donner à toutes les églises. Ainsi, tous chanteront les mêmes chants lors des offices religieux. Le plain-chant prendra alors son nom et sera appelé chant grégorien.

 

Les autres musiques sont considérées comme un amusement et ne méritent donc pas d'être écrites. De plus, seuls les religieux avaient reçu une certaine éducation et savaient lire et écrire. Seules les musiques qu'ils considéraient comme utiles étaient écrites, donc conservées jusqu'à nos jours.

Cependant, certains chants traditionnels viennent directement de cette musique populaire et profane. Nous pouvons donc avoir une idée de ce qu'elle était à cette époque et des artistes ont tenté de la reconstituer.

 

 

La musique d' Église

 

La religion chrétienne utilise la musique comme support pour la messe, la prière... La musique touche l'âme et c'est donc un moyen pour Dieu de communiquer avec les hommes. sacre de Charlemagne

Les premières messes s'inspirent des chants et psaumes de la religion juive.

 

Peu à peu, d'autres textes sont écrits et certaines messes sont fixées pour certaines occasions (Noël, Pâques...).

Au début, on utilise uniquement la monodie.

Planctus Karoli : monodie composée pour la mort de Charlemagne en 814.

http://www.deezer.com/track/11598005

 

 

Ensuite, on ajoute une 2ème voix à la quarte, quinte ou octave, les 3 seuls intervalles autorisés.

(voir « la quinte juste » de Kamelott)  http://youtu.be/1WsKPdxRFcE

Soit les 2 voix suivent la même direction en utilisant ces intervalles, soit on utilise un bourdon.

Pour rendre la messe plus vivante, on a créé le drame liturgique.

 

On y alterne chants et scènes jouées, en latin au début puis en ancien français.

L'écriture évolue: on crée des lignes pour y mettre la mélodie. Des rythmes sont ajoutés selon la forme des notes, la couleur...

 

 

Comparez ces extraits de Credo, du plus ancien au plus récent: 

http://www.deezer.com/track/74517618

 

http://www.deezer.com/track/64140056

 

http://www.deezer.com/track/3380284

                                                                                  

  La musique de danse

y1pWIz-xH UT-ZuxjSNc57nFQheNKnw-EPXZOwZLuMKgF tCy2YctHzYzl-Les danses étaient le plus souvent chantées par les danseurs eux-mêmes.

 

On alternait des danses lentes (estampie, ballatio...) avec des danses rapides (saltatio, corea …).

 

Les instruments qui les accompagnent : vièle, psaltérion, cithare, rebab, régale, flûte, tambour, harpe, flageolet, cornemuse, trompe, clochettes...

 

Beaucoup de ces instruments ont disparu. Les musiciens actuels s'inspirent des instruments populaires ou d'Orient présents à cette époque.

   

http://www.deezer.com/track/17429907

 http://www.deezer.com/track/17429900

 

 

La chanson de geste

 

C'est une histoire chantée qui raconte les aventures d'un chevalier (guerre, tournoi...).

La plus connue est la chanson de Roland (fin XIème siècle), mort à Ronceveaux.

Le chevalier se bat pour son Dieu ou son roi.

 

 

Les troubadours et les trouvères

 

L'Église s'inquiète de voir les seigneurs passer trop de temps à la guerre, la chasse et dans les tournois... trop de violence.viele cantiques-300x341 Ils ne passent pas assez de temps dans leur château pour s'occuper de leurs terres et du peuple.

 

L'Église les oblige alors à respecter une trêve durant des périodes très précises.

 

De nouveau à leur château, les nobles s'occupent davantage de leur dame et apparaissent alors des chansons parlant d'amour courtois composées par un nouveau genre d'artistes (XIIème siècle) : les troubadours et les trouvères.

 

Ils composent les textes et la musique. Les chansons parlent d'amour, de la nature...

 

Ils les interprètent ou les confient à des jongleurs, artistes itinérants qui vont les faire connaître partout en France.

 

Les troubadours vivaient dans le sud de la France et composaient en langue d'oc (Jaufré Rudel, Bernard de Ventadour, Marcabru, Peire Cardenal , Guillaume IX...). Certains sont partis plus au sud (Alfonso X el Sabio en Espagne, en Italie...).

 

Les trouvères vivaient dans le nord et composaient en langue d'oie (Gui de Ponceaux, Chastelain de Coucy, Gace Brulé, Gautier de Coinci, Adam de la Halle ...).

 

Adam de la Halle (Arras, 1250-1288 ou 1305) au service de Robert d'Artois, neveu de Louis X.  

 http://www.deezer.com/track/7924310

 

La polyphonie

 

Jusqu'à présent, la musique reposait sur une monodie (=une seule mélodie), accompagnée parfois d'une 2ème voix à l'octave, la quarte ou la quinte (intervalles consonants) ou au bourdon. Les autres intervalles (dissonants) n'étaient pas autorisés.

 

Les compositeurs du XIIIème siècle ont voulu varier leurs compositions en utilisant d'autres intervalles. La 2ème voix devient alors plus importante qu'un simple accompagnement. C'est la polyphonie (= plusieurs voix).  

 

Roman de Fauvel

 

C'est un motet composé par Gervais Dubus en 1310. Fauvel5 300

À cette époque, l'esprit critique se développe. Les artistes commencent à oser critiquer l'Église ou le roi.

Dans cette histoire, Fauvel, un âne, est l'incarnation du mal. Son nom est constitué des initiales de ses défauts : Flatterie, Avarice, Vilénie, Variété, Envie et Lâcheté.

 

C'est en fait le roi Philippe IV Le Bel qui est visé , ainsi que son principal conseiller. La Société qui flatte et profite de Fauvel est aussi critiquée.

 

 

Guillaume de Machaut ( -1377)

 

Les textes deviennent de plus en plus importants. Certains compositeurs, comme Guillaume de Machaut, sont considérés autant comme compositeur que comme écrivain.

Au service de Jean de Luxembourg, il a beaucoup voyagé et rencontré d'autres compositeurs qui l'ont influencé (Philippe de Vitry...).

 machaut

Il vit également de ses services liturgiques.

Il est marqué par certains événements de son époque : la peste (1348-1349), le siège de Reims par les Anglais (1359-1360 pendant la guerre de cent ans)...

 

 

 

 

 Vocabulaire :

 

Une monodie est une seule mélodie chantée à l'unisson.

Un intervalle est l'espace entre deux notes.

Une quarte est un intervalle de 4 notes.

Une quinte est un intervalle de 5 notes.

Un unisson est la même note chantée par tous.

Un octave est la même note plus grave ou plus aiguë.

Un bourdon est une note tenue.

L'amour courtois est l'amour entre une dame et un chevalier.

 

 

 

Musique religieuse et Musique profane

 

 

 

1 La Musique religieuse

 

 

Qu'est-ce que la Musique religieuse ?

 

C'est la musique qui est jouée lors de cérémonies religieuses.

Exemples de cérémonies religieuses : messe, mariage, enterrement, baptême...

 

 

La Musique religieuse au Moyen Âge

 

L'Église étant très puissante à cette époque, la musique religieuse était considérée comme la seule vraie musique. Elle n'était qu'un support pour mettre en valeur les textes liturgiques.

 

Elle devait donc être très simple pour ne pas empêcher la compréhension du texte et ne pas distraire l'auditeur.

Le texte est celui des offices religieux en latin, puis celui des messes.

La mélodie est simple, chantée sans accompagnement (a capella).

Au début, il n'y a qu'une mélodie (monodie).

 

Puis on rajoute une 2ème voix qui suit la mélodie à la quarte, quinte ou octave.

Puis une 3ème voix, puis une 4ème...

apparaît ensuite la polyphonie dans laquelle les autres voix ne sont plus forcément les doublures de la mélodie principale.

 

 

Messe Notre Dame de Guillaume de Machaut ( 1300 – 1377 )

 

C'est la 1ère messe complète de l'ordinaire entièrement composée par le même compositeur.

Avant, les messes dont nous avons la trace étaient des regroupements de morceaux de plusieurs compositeurs ou dont les compositeurs étaient inconnus.

 

 

Nouveautés dans cette messe :

 

on connaît le compositeur

le compositeur a composé toutes les parties

on trouve les 5 pièces qui constituent la base de l'ordinaire de la messe (kyrie, gloria, credo, sanctus, agnus dei)

 

 

Pourquoi cette messe a-t-elle été composée ?

 

Une des hypothèses serait qu'elle a été composée

pour le sacre de Charles V à Reims en 1364.

 

 

Kyrie

 

Kyrie, eleison.

Christe, eleison.

Kyrie, eleison.

 

Seigneur, prends pitié.

Christ, prends pitié.

Seigneur, prends pitié.

 

 

C'est une polyphonie parce que:

 

il y a plusieurs voix

il y a plusieurs mélodies et pas seulement une avec des doublures

C'est une polyphonie à 4 voix a capella.

 

 

2 La Musique profane

 

La musique profane est la musique de divertissement.

Elle était jouée à la cour du roi (troubadour et trouvère) ou lors des fêtes.

 

un seul chanteur

texte en français, pas en latin

thèmes profanes (amour, guerre...)

musique plus dansante, joyeuse ou mélancolique... évoque des sentiments

 

 

 

 

Pour imprimer le cours, cliquez sur ce lien:

http://www.calameo.com/read/000394324df7b8e6d9e2c?authid=PKfbXTuyJCCF

 

  Pour récupérer le DM, collez le tableau ci-dessous dans un document word ou open office:

 

Questionnaire 5ème : Musique au Moyen Âge

 

Consignes :

Tapez chaque réponse dans la ligne suivant la question.

Notez la source de vos réponses (cours, site web en indiquant ses références - c'est-à-dire au minimum son adresse URL -, livre en indiquant ses références, etc.) dans la colonne de droite.

 

 

Qui a donné son nom au chant grégorien ?

 

Réponse :

Source :

Donnez la définition de « chanter a capella ».

 

 

 

Comment s'appelle l'écriture de la musique avant les partitions ?

 

 

 

Donnez 2 noms de parties de l'ordinaire de la messe.

 

 

 

 

À quel genre appartient la Chanson de Roland ?

 

 

 

Donnez 2 noms de troubadours ou de trouvères.

 

 

 

 

Quel roi était critiqué dans le Roman de Fauvel ?

 

 

 

Donnez les dates de construction de la cathédrale de Reims.

 

 

 

Donnez les noms de 2 rois sacrés dans cette cathédrale et la date de leur sacre.

 

 

 

 

Donnez les dates de naissance et de mort de Charlemagne.

 

 

 

Recherche à effectuer dans un des livres de la collection "Les yeux de la découverte / Gallimard" sur le Moyen Âge (que l'on trouve au CDI) : donnez le nom de la galette qui servait d'assiette à cette époque et le nom d'un dessert (entremets) médiéval.

 

 

 

 

 

Vou pouvez voir quelques images d'instruments du Moyen Age en regardant le diaporama du cours en cliquant sur ce lien:

http://www.kizoa.fr/diaporama/d1093365k8900163o1/musique--au--moyen--age

 

Voici les morceaux écoutés en classe

Nous avons comparé les voix,

la présence ou non d'instruments,

de soliste...

Nous avons aussi écouté des chansons de trouvère,

dont le plus célèbre dans le Nord:

Adam de la Halle

Et qu'avons-nous chanté dans cette leçon?

nous avons fait des exercices rythmiques

sur le principe du question / réponse

comme le soliste et le choeur

dans les messes écoutées en classe

et comme dans le chant appris :

Oh Happy Day