Musique de la Renaissance

par Musique au collège Lavoisier  -  14 Décembre 2010, 17:07  -  #5eme

  LA RENAISSANCE

 

Quelles sont les dates de la Renaissance ?

Comme toujours, les dates d'une période musicale sont choisies bien après. Pour cela, on s'appuie sur des événements historiques ou culturels ou sur un fait marquant pour la musique.

Que se passe-t-il à la fin du XVème siècle ?

- chute de Constantinople

- découverte de l'Amérique par Christophe Colomb (1492)

- naissance de l'imprimerie

   Beaucoup de faits marquants pour le monde fin XVème siècle. Les musicologues ont donc choisi de faire commencer la période de la Renaissance (faisant allusion par ce nom à un nouveau départ de la musique) en 1450. Elle finit en 1600, date choisie à cause de l'apparition d'un nouveau genre musical qui marque un changement important (avec Orfeo  de Monteverdi qui donnera l'opéra).

   Au début de la Renaissance (1450), les grands compositeurs sont Guillaume Dufay (1400-1474), Johannes Ockeghem (v.1420-1497), Josquin Desprez (v.1440-1521)...

 

Écriture horizontale et écriture verticale

Au Moyen Âge, la musique est écrite de manière horizontale. Au tout début, il n'y a qu'une mélodie chanté par tous (monodie).

  

  Puis les musiciens ont rajouté d'autres mélodies (polyphonie), mais l'écriture restait horizontale.

  

Cela veut dire que chaque mélodie (qui se lit de manière horizontale) se déroule sans forcément tenir compte des autres mélodies.

Cela entraînait parfois des frottements entre les mélodies qui peuvent, de nos jours, nous apparaître comme « faux » (dissonance), étranges...

  À la Renaissance, les compositeurs ont commencé à tenir compte des différentes mélodies pour que l'ensemble soit plus consonant.

  

L'imprimerie musicale

En 1455 a été imprimé le 1er livre : la Bible de Gutenberg.

Jusqu'à présent, les livres étaient copiés à la main. Cela demandait donc beaucoup de temps. Les livres étaient alors peu nombreux et coûteux.

L'imprimerie a donc permis de produire plus vite et pour moins cher des livres qui vont donc se vendre plus facilement et permettre de faire connaître les histoires racontées dans ces livres.

  Il en est de même pour les partitions de musique qui permettront de faire mieux connaître les morceaux et les compositeurs.

Il faudra quand même attendre 1501 pour que le 1er recueil de partitions soit imprimé (les caractères à utiliser étant différents de ceux pour les mots, ils n'avaient pas été inventés).

    

Josquin Desprez a été un des premiers compositeurs à être imprimé et est donc devenu très rapidement célèbre.

  

La chanson parisienne

   À partir de 1520, les thèmes abordés dans les chansons sont plus joyeux.

Auparavant, les chansons étaient plutôt mélancoliques (comme Mille regrets de Josquin Desprez).

  

Les sujets deviennent plus légers et s'inspirent de la vie quotidienne et pas seulement des sentiments ou de faits héroïques. On va même jusqu'au descriptif et au gaillard.

La chanson française du début du XVIème siècle est plus rapide, dynamique et aborde de nouveaux sujets comme la vie quotidienne et s'appelle alors la chanson parisienne.

 

Il est bel et bon     

  

Il est bel et bon, commère, mon mari.
Il était deux femmes toutes d`un pays.
Disant l`une a l`autre: "Avez bon mari?"
Il est bel et bon, commère, mon mari.
Il ne me courousse ne me bat aussi;
Il fait le ménage,
Il donne aux poulailles
Et je prends mes plaisirs.
Commère, c`est pour rire
Quand les poulailles crient
Co co co co co dae
Petite coquete, qu`est ceçi?
Il est bel et bon, commère, mon mari.

Dans cette chanson à 4 voix composée début XVIème siècle par Passereau, une femme parle de son mari qui ne la gronde jamais, ne la frappe pas, fait le ménage, parle beaucoup... Sa femme dit qu'il se comporte un peu comme une femme.

La musique et la manière de chanter illustrent bien le texte. En effet, on a l'impression de bavardages rapides qui rendent difficiles la compréhension. On croit même entendre des poules.

  C'est un bon exemple de chanson parisienne, car on en trouve plusieurs aspects :

- le sujet est tiré de la vie quotidienne

- la musique illustre le texte non pas par des bruits, mais par une écriture et une manière de chanter qui rappellent l'histoire racontée.

L'écriture musicale repose sur la fugue.

Cela donne une impression de confusion par le mélange de mélodies qui se rejoignent finalement en fin de phrase.

 

La Fugue et le Canon

Le canon est une mélodie répétée entièrement à l'identique avec un décalage.

La fugue est une mélodie reprise en décalage à des hauteurs différentes.

 

Pour chaque extrait,

repérer la mélodie jouée ou chantée au début

et compter combien de fois on l'entend.

 

Dans la fugue, la mélodie est reprise plus aiguë ou plus grave.

 

Pour chaque extrait,

repérer si la mélodie est reprise plus aiguë ou plus grave.

 

 

 

Définitions :

La monodie, c'est lorsque tous chantent la même mélodie.

La polyphonie, c'est lorsqu'il y a plusieurs mélodies en même temps.

Une dissonance, c'est lorsqu'on a l'impression que la mélodie est fausse.

Une consonance, c'est quand on a l'impression que la mélodie est juste.

 

Pour obtenir le DM de cette leçon, copiez le texte suivant et le tableau et collez-les dans un document word ou open office :

 

Questionnaire 5ème : Musique de la Renaissance

 

 

 

Consignes :

Tapez chaque réponse dans la ligne suivant la question.

Notez la source de vos réponses (cours en précisant quel cours, site web en indiquant ses références - c'est-à-dire au minimum son adresse URL -, livre en indiquant ses références, etc.) dans la colonne de droite.

Attention : pour chaque réponse, vous n'aurez la totalité des points que si vous avez indiqué la source.

- vous n'avez pas le droit d'utiliser plus de 2 fois l'encyclopédie en ligne Wikipédiacomme source de vos réponses.

- vous ne devez pas mettre « culture personnelle » en source (aucun point pour la source ne sera compté dans ce cas).

 

Pensez à utiliser le Portail du CDI du collège Lavoisier, certains des sites sélectionnés peuvent vous être utiles !

http://www.netvibes.com/cdilavoisier#Accueil

 

 

 

Quel opéra a marqué la fin de la Renaissance ?

(1 pt.)

 

Réponse :

Source :

De quel instrument joue le personnage principal de cet opéra ? (1 pt.)

 

 

 

Copiez une image libre de droits contenant cet instrument (1 pt.)

Recherche à effectuer en utilisant le Portail du CDI du collège Lavoisier :

http://www.netvibes.com/cdilavoisier#Rechercher_sur_Internet (Recherche d'images libres de droits)

 

 

Quel est le nom du compositeur de cet opéra ?

(1 pt.)

 

 

 

Précisez ses dates de naissance et de mort. (2 pts.)

 

 

 

Donnez la définition d'une monodie. (1 pt.)

 

 

 

Quel est le nom du premier livre imprimé en Europe ? (1 pt.)

 

 

 

En quelle année a-t-il été imprimé ? (1 pt.)

 

 

 

Dans quelle grande et ancienne bibliothèque parisienne trouve-t-on un exemplaire de ce livre ?

(1 pt.)

 

 

 

Donnez le nom d'un des premiers artistes peintres de la Renaissance à avoir exploité la technique de l'imprimerie (en utilisant la gravure : des images gravées sur une plaque de cuivre qui sont ensuite imprimées). (4 pts.)

Réponse à rechercher dans un livre du CDI dont le titre est : Ma première histoire de l'Art.

 

Auteur du livre :

Cote :

Page à laquelle la réponse a été trouvée :

En quelle année le grand peintre de la Renaissance Rubens a-t-il peint sa Descente de croix ? (2 pts.)

 

Recherche à effectuer sur le site du Palais des Beaux-Arts de Lille :

URL : http://www.palaisdesbeauxarts.fr/

 

Copiez-collez l'adresse URL de la page du site sur laquelle vous avez trouvé l'information :

 

Quel compositeur né vers 1485 et mort en 1558 a composé les Cris de Paris ? (1 pt.)

 

 

 

Qui a composé Il est bel et bon ? (1 pt.)

 

 

 

Quel compositeur allemand baroque mort en 1750 a composé l'art de la fugue ? (1 pt.)

 

 

 

Donnez la définition de la Fugue. (1 pt.)