René Magritte

par Musique au collège Lavoisier  -  16 Août 2012, 18:00  -  #Histoire des arts

RENE  MAGRITTE


Né dans le Hainaut, au sud de la Belgique, René  Magritte s’installe à Bruxelles en 1915, un an aprés le suicide de sa mère, retrouvée noyée, une chemise lui masquant le visage. Son souvenir est sans doute à l’origine de nombreuses peintures où Magritte présente des figures voilées. Aprés des études à l’Academie des Beaux-arts de Bruxelles de 1916 à 1918, il est employé comme dessinateur dans une usine de papier peint, et parallèlement à ce travail, peint des toiles abstraites.

En 1925, la découverte de l’œuvre de De Chirico l’incite à adopter une facture réaliste pour représenter des objets quotidiens comme des chaussures, des clés … organisés selon des rapports formels déroutants et dans des situations invraisemblables. En 1926, en compagnie des poétes Marcel Lecomte, Camille Goemans et E.L.T. Mesens, il fonde le groupe surréaliste belge, avant de rejoindre pour trois ans, à Paris, le groupe d’André Breton.

De retour à Bruxelles en 1931, tout en étant devenu le chef de file du Surréalisme en Belgique, Magritte ouvre un atelier de création publicitaire, activité qui n’est pas sans lien avec le style de sa peinture. Pendant la guerre, il revient brièvement   à l’Impressionnisme, pour retrouver ensuite sa facture classique et traiter de nouveaux thèmes surréalistes. En 1973, Michel Foucault lui consacre son célèbre essai 

magritte1959